Centraliens de Nantes

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Réseau

Actualités du réseau (Ecoles Centrales, Associations des Centraliens, organismes fédérateurs)



Rapport Lauvergeon Innovation 2030

Imprimer

L'IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) vous invite à découvrir le Rapport Lauvergeon Innovation 2030, 7 ambitions pour la France.

Tous les ingénieurs sont concernés.

 

Cercle Généalogique des Centraliens

Imprimer

Centrale Généalogie :

Créé en 1986 dans le cadre du Groupe de Paris, puis intégré en 1995, comme premier groupement culturel, à l'Association des Anciens de Centrale Paris, le Cercle Généalogique des Centraliens rassemble une centaine de camarades, dans une quarantaine de départements et même jusqu'en Chine, sa devise "La solidarité c'est l'engagement d'assistance réciproque" met l'accent sur l'entraide pour les recherches généalogiques entre ses membres.


Pour mieux connaître ce groupe :

vous pouvez visiter son site http://genealogie.centraliens.net

y retrouver le programme de ses activités, réunions mensuelles, déjeuner-débat, visite...

parcourir son bulletin trimestriel


Ce Cercle est ouvert à toute la famille Centralienne :

  • anciens et élèves-ingénieurs ainsi que leurs parents directs,
  • anciens des autres Ecoles Centrale, Supelec ou autre Grande Ecole,
  • membres associés parrainés par un adhérent.


Cotisation annuelle minime : 10,00 € / an (envoi électronique du bulletin, 10 + supplément 20 = 30,00 € / an pour ceux qui souhaitent recevoir le bulletin trimestriel par la poste - Bulletin d'inscription).

Si vous êtes passionné de Généalogie, rejoignez ce Groupe, vous serez les bienvenus !

 

SOTT Finaliste des Challenges Citoyens CFI

Imprimer

L'association Somewhere Over The Tempo réunit 10 étudiants de Centrale Lyon et Centrale Nantes (Léa VAUCHIER, Clément COSTES, Damien JACQUET, Simon SANTOSO et Raphaël TRAINEAU), qui partant 4 mois pour un voyage solidaire musical, œuvrent pour l'éducation d'enfants des rues de 3 pays différents.

"L'enfant doit avoir toutes possibilités de se livre à des jeux et à des activités récréatives, qui doivent être orientés vers des fins visées par l'éducation [...]"Article 7, §3 de la déclaration des droits de l'enfant (20 novembre 1959)

Pourquoi partir ?

Par nos actions, nous soutiendrons dans leur démarche 3 ONG qui s’occupent de 300 enfants des rues. Afin de sortir l’enfant des conditions précaires de la rue, ces centres ont besoin de développer des ateliers d’animation et d’éducation originaux et variés. 
Dans la continuité des projets Fanfare Sans Frontière, nous utiliserons la musique comme outil d’éducation non formel et nos compétences d’ingénieur pour l’amélioration des conditions d’accueil des ONG.

Les actions

La musique comme outil pédagogique :
Les ateliers d’éveil musical développent la créativité, l’expression, la concentration, l’écoute et par leurs caractères ludiques et originaux, la curiosité et l'émerveillement. Cet outil de développement personnel sort l’enfant de sa situation précaire, et grâce au caractère durable des projets Fanfare Sans Frontière, facilite les rapports de confiance entre l’enfant et l’ONG.

Des projets techniques pour améliorer les centres d’accueil :
Nos compétences acquises en école d’ingénieur seront mises à profit. L’installation de récupérateurs d’eau, préparée en amont de notre voyage, apportera aux ONG l’autonomie nécessaire aux fonctionnements de leurs installations sanitaires

SOTT Finaliste des Challenges Citoyens CGI

Afin de financer ce projet, notre équipe a été sélectionnée en tant que finaliste du Challenge Citoyen CGI pour tenter de remporter une bourse de 2500 €. En un clic, vous pouvez contribuer à nous faire gagner ce prix en votant pour notre projet intitulé "Fanfare Sans Frontières - Centrale Lyon". Le projet qui récolte le plus de vote repartira avec le prix "coup de cœur des internautes". Tout se passe ici : http://www.challenges-citoyens-cgi.com/site/votes/.html

Chaque vote que vous pourrez nous rapporter nous sera utile, alors n'hésitez pas, faites passer l'information à vos amis, vos familles, vos collègues. On compte sur vous ! Attention : pour que votre vote soit comptabilisé, il vous faudra soumettre 3 choix, pour 3 des projets finalistes, sans quoi votre vote sera annulé.

 

5ème concours Jet d'@ncre

Imprimer


http://www.ec-nantes.fr/images/photos/0008/img_1297083103256.jpg

Concours Jet d'@ncre - 5ème édition -  MARCHÉ NOIR

du 22 janvier au 22 février 2013, minuit

Vous vous sentez l'âme d'un romancier ? Vous avez écrit des milliers de caractères et aimeriez que votre talent soit révélé au grand jour ? Ou vous avez juste envie que votre style littéraire soit évalué par des professionnels ? Le concours de nouvelles Jet d'@ncre, proposé par la Mission Culture, le Bureau Des Arts, et l’Ecniouzes, est fait pour vous !

Concours Jet d’@ncre  5ème édition, doté de  prix en livres, bons d’achat, trophées, sur le thème du « Marché noir »

Jet d'@ncre, c'est un concours de nouvelles, destiné à révéler de jeunes auteurs et à faciliter des parcours d'écriture. La création d'un prix littéraire à l'Ecole Centrale était depuis longtemps, un souhait majeur de la Mission Culture.  Ce concours, dont la 1ère édition a eu lieu en 2009, dans le cadre de la semaine culturelle, est ouvert, cette année, à tous les membres de la communauté centralienne, élèves, enseignants, chercheurs, personnels.

Le jury du concours de nouvelles est composé de Jean-Louis BAILLY, écrivain et pataphysicien, spécialiste d'Alfred Jarry, professeur de Lettres au Lycée Clemenceau de Nantes, auteur de nombreux romans et nouvelles, dont les succès de librairie « Nouvelles impassibles »(2009), et « Vers la poussière » (2010). Son dernier roman «  Mathusalem sur le fil » est attendu pour la fin du mois de mars 2013 . Marc GUILLON, libraire et éditeur, depuis 1979 chez COIFFARD Editions ; et Philippe MUSTIERE, Chargé de Mission Culture, à l'Ecole Centrale de Nantes.

L'art de la nouvelle

Petit rappel Larousse : « la nouvelle est un « récit bref qui présente une intrigue simple où n'interviennent que peu de personnages ». La fin est souvent inattendue, et prend la forme d'une « chute » parfois longue de quelques lignes seulement ». Comme un dernier roulement de batterie. Pas de gras donc, de solos qui s'étirent ou de descriptions ennuyeuses. On garde l'essentiel.

Alors, vous qui aimez les raconteurs d'histoires qui savent planter un décor et camper des personnages, les univers différents qui vous transportent hors de votre quotidien, les tranches de vie qui ont le goût souvent amer du réel, n'hésitez pas à vous mesurer à eux, en transcrivant, dans une courte nouvelle, une émotion, un dépaysement, ou un écho à toutes sortes d'expériences. Vite à vos plumes pour la 5ème édition du concours Jet d'@ncre,

Le thème du 5ème concours  « Marché noir »

Le thème choisi, cette année, pour le concours de nouvelles Jet d’@ncre, est « Marché noir ».

Outre un traitement au premier degré, que rien n’interdit et qui offre déjà de belles perspectives, il sera sans doute tentant de jouer sur la polysémie des mots du sujet, où l’on entrevoit de sombres pactes, des marchés aux esclaves, de l’ivresse ou des aveuglements… et tout ce que peut dicter l’alliance de la contrainte et de l’imagination !

En effet, les pistes sont multiples, allant du sens premier jusqu’à des ouvertures particulièrement poétiques et surréalistes. Embarquez nous dans l’imaginaire de la clandestinité, de l’échange à la dérobée, de la contrebande, mais aussi dans l’univers plus réaliste de l’économie souterraine de la pénurie, du rationnement, de l’illégalité, rappelant les sombres heures de 1940, de 2013, ou de 2150…

Comme chaque année, l’attention des candidats est attirée sur les lois d’un genre littéraire, la nouvelle, qui suppose qu’on aille à l’essentiel, qu’on ne s’éparpille pas, qu’on évite les rebondissements, les digressions qui tous sont du ressort du roman, non de la nouvelle ; en un mot qu’on suive une trajectoire ferme, d’un début accrocheur à une fin, une « chute », prévue dès le départ et qui peut être une ouverture, une surprise, un choc… afin de « tenir » le lecteur en haleine.

Donc, n’oubliez pas, en écrivant, qu’une nouvelle n’est pas un roman : peu de personnages, pas de péripéties, une ligne fermement suivie (ce qui n’interdit ni la subtilité, ni les ambiguïtés). Et rappelez-vous que la brièveté de la nouvelle nécessite un désir de perfection : exigence du vocabulaire, pertinence de la ponctuation, réflexion sur la fonction des temps… l’art difficile de la nouvelle ne supporte pas l’approximation !

Un conseil, enfin : lisez, ou relisez, avant de vous lancer, quelques nouvelles des maîtres du genre, Edgar Poe, Maupassant, Marcel Aymé, Julio Cortázar (et tant d’autres !), non pour suivre servilement leur exemple ou les pasticher, mais pour attiser votre désir d’écrire par votre plaisir de lire.

 

J-L Bailly (président du Jury)

Remise de la "plume d'or du concours Jet d’@ncre - 5e édition

 

12ème édition des Prix Diderot de l'initiative culturelle et le prix Diderot-Curien

Imprimer

Pour leur douzième édition, Les Diderot de l’initiative culturelle seront remis par l’AMCSTI (Association des musées et centres pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle) lors de la soirée festive de son 31e congrès, le 2 juillet 2013, sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines - George Charpak à Gardanne. L’AMCSTI souhaite distinguer une personnalité et deux institutions (catégories "espoir" et "confirmé") dans le domaine de la culture scientifique que, technique et industrielle (csti).

Pour honorer la mémoire de celui qui fut le premier président du jury des Diderot et président d’honneur de l’AMCSTI, le prix remis à une personnalité de la Csti porte le nom de prix Diderot-Curien.

Trois prix ouverts à toutes les structures (associations, musées, entre-prises, collectivités locales, territoriales....) qui oeuvrent pour tout ou partie au développement de la culture scientifique et technique.

Date limite de remise des dossiers de candidature le 15 mars 2013

Plus d’informations

 


Page 3 sur 5